Avoir un regard sexy, c’est ce qu’elles souhaitent

Vous souhaitez redonner un caractère plus sexy à votre regard ? Vous en avez marre de dessiner vos sourcils au crayon avant chaque sortie ? Sachez qu’il est désormais temps de mettre un terme à vos soucis. En effet, tout comme la transplantation capillaire, il est également possible d’avoir recours à la greffe de sourcils. Selon les informations rapportées par le quotidien américain le New York Times, ce type d’intervention est devenu un phénomène très tendance chez les femmes d’outre-Atlantique. En fait, l’objectif ici est d’avoir des sourcils bien épais et garnis, alors pour y arriver, elles sont prêtes à retirer les poils des jambes ou de la nuque pour les faire implanter au-dessus de leurs yeux. Les sourcils bien garnis donnent aux femmes un beau regard. Comme la greffe de cheveux dhi, l’opération est menée minutieusement par des professionnels et elle prend entre 3 et 4 heures, pour un coût assez conséquent.

Comment se déroule une greffe de sourcils ?

La procédure d’une greffe de sourcils se fait généralement en deux étapes, notamment la phase d’extraction, et la phase de réimplantation.

  • Phase d’extraction : cette phase se passe comme celle de la greffe de cheveux, à la seule différence qu’ici le chirurgien commence par réaliser une forme personnalisée des sourcils, ensuite les cheveux donneurs seront minutieusement sélectionnés puis extraits au niveau de la partie inférieure de la nuque, ou alors des jambes. Il est important de noter que ces deux zones sont sélectionnées parce que leurs compositions ressemblent à celle des sourcils, en plus d’être les zones qui possèdent la meilleure information génétique qui peut résister à la chute de cheveux. Après avoir déterminé le nombre exact de follicules nécessaires pour l’opération, le spécialiste procède à l’extraction individuelle des greffons.
  • Phase d’implantation : ici, l’expert débute par la greffe de follicule. Celle-ci se fait avec le plus grand soin possible, elle est faite cheveux par cheveux, afin de respecter le sens de la poussée du sourcil. Ainsi, de cette façon, le résultat obtenu sera optimal. La greffe de sourcils est réalisée sous anesthésie locale afin d’éviter toute gêne. Il faut noter que dans certains centres spécialisés, le médecin suivra l’évolution du travail en vous accompagnant jusqu’à la cicatrisation de votre greffe, et ainsi pouvoir résoudre vos différents doutes tout au long du processus.
Lisez aussi cet article  Combattre la langue blanche : nos remèdes de grand-mère

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

5 + sept =