L’essentiel à savoir sur les cerfs volants japonais

cerf volant japonais

Les cerfs-volants traditionnels japonais sont parmi les plus grands au monde. Ils sont appréciés non seulement pour leur valeur esthétique, mais aussi pour le plaisir de les utiliser comme jouets. Ils ne sont pas seulement des objets de vol, ce sont de délicates œuvres d’art. Seules quelques personnes maîtrisent cet ancien métier. Découvrez dans cet article tout ce qu’il faut savoir sur les cerfs-volants japonais.

Quelles sont les origines des cerfs volants japonais ?

Selon certains historiens, les cerfs volants ont fait leurs apparitions depuis au moins deux millénaires. Aucun document officiel n’indique que les premiers cerfs-volants ont été fabriqués ou utilisés par les Japonais. Cependant, couramment on entend dire que les peuples asiatiques ont été les premiers à utiliser le cerf volant. Ce dernier a d’abord été introduit au Japon entre 649-794 apr. J.-C., par certains missionnaires bouddhistes chinois.

Lisez aussi cet article  Qu’est-ce qu’on gagne en utilisant une caméra espion 

Un des livres japonais datant de 981 apr. J.-C. à utiliser le mot « Kami Tobi » pour désigner le cerf volant avant tout les autres dictionnaires. Ce mot qui signifie faucon de papier indique que les premiers cerfs volants avaient la forme d’oiseaux. Une grande partie de la culture chinoise a été absorbée par les Japonais, qui par la suite ont développé leur propre conception des cerfs-volants ainsi que des traditions. À la base la forme des cerfs volants était rectangulaire avant de se décliner en d’autres formes grâce aux Japonais : grues, dragons, poissons et tortues.

Durant la période Edo, le Japon avait fermé ses portes à tous les étrangers, et c’est à ce moment que la majorité des cerfs volants connus aujourd’hui ont été développés par les Japonais.

cerf volant japonais

Quels sont différents types de cerf volant japonais ?

Les cerfs-volants traditionnels sont fabriqués à la main, en utilisant du papier japonais fait à main et translucide et du bambou pour le cadre. C’est ce qu’on appelle aussi l’os, le papier est appelé la peau du dragon.

Lisez aussi cet article  Aspirateur Point Noir : Avis et témoignage

Le traitement du bambou et les peintures demandent beaucoup d’habileté. Des variantes particulièrement belles sont même accrochées au mur comme des peintures. On trouve une grande variété d’espèces de cerfs-volants au Japon : chaque région a son propre style, ses motifs ou ses techniques. Ceux-ci sont souvent liés à des fêtes locales.

Les styles incluent, par exemple, les cerfs-volants Edo. Elles sont rectangulaires, comportent de nombreux cordons de commande et sont illustrées de célèbres guerriers ou geishas. Ou les dragons hexagonaux Rokkaku, qui sont construits à partir d’une grande variété de matériaux. Les cerfs-volants Tsugaru, faits de bois au lieu de bambou, ont un aspect complètement différent et sont parmi les plus décoratifs de tout le Japon.

Les cerfs volants japonais ont-ils encore d’importance aujourd’hui ?

Aujourd’hui, les cerfs-volants sont classés comme objets d’art ou comme des jouets traditionnels. Ils sont également utilisés moins fréquemment lors des festivals locaux comme le spectacle annuel de vol de cerf-volant en papier à Hamamatsu. Le nombre de constructeurs de cerfs-volants professionnels a également fortement diminué au cours des dernières décennies. Au début du siècle dernier il y avait encore plusieurs centaines d’ateliers à travers le pays, aujourd’hui il n’en reste plus que quelques-uns.

Lisez aussi cet article  Pourquoi opter pour une greffe de cheveux en France ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

trois × trois =