Comment faire de la peinture gonflante ? 

Le confinement a contraint plusieurs parents à rivaliser d’ingéniosité pour occuper leurs enfants. Si vous désirez faire changer d’activités à vos petits monstres ou même à de grandes personnes en ces temps difficiles, la peinture gonflante est à coup sûr une bonne idée. En effet, il s’agit d’une peinture généralement utilisée de façon ludique pour peindre tissus, supports cartonnés ou même papier. Très originale et esthétique, elle conquit facilement le cœur des enfants et a la capacité de réveiller chez ceux-ci leur sens de créativité. Vous souhaitez en savoir plus sur cette peinture surtout en ce qui concerne les techniques de préparation ? Vous êtes sans aucun doute sur la bonne page. Découvrez dans cet article quelques trucs, astuces et subtilités liés à la préparation de cette peinture classique qu’est la peinture gonflante. Des ingrédients au résultat final en passant les différentes de préparation, on vous dit tout. Focus !

Peinture gonflante : qu’est-ce que c’est ?

Encore appelée peinture « puffy », peinture 3D ou encore peinture à effet gonflant, la peinture gonflante est une peinture universelle. Produit acrylique, il se caractérise principalement par sa capacité à résister à l’humidité et à gonfler facilement sous l’effet de la chaleur. On peut l’appliquer sur différents supports. C’est le cas par exemple du métal, du bois, du carton, de la céramique, du papier, des tissus et même de la pierre. 

Dans les supermarchés, on retrouve la peinture à effet gonflant sous différentes formes. Entre autres formes, nous avons les peintures gonflantes en crayon ou en feutre ; celles en tube ; en flacon. Cependant pour des expériences funs et inédites, vous pouvez en fabriquer à la maison. 

Préparation de la peinture gonflante : méthode standard 

Le processus de préparation de la peinture gonflante fait maison est l’un des plus simples. Pour y arriver, il vous suffit de disposer des matériels adéquats et de respecter les différentes étapes.

Les matériels nécessaires 

Pour faire de la peinture gonflante « home-made », il est nécessaire de disposer de certains ingrédients. Ce sont notamment : la farine ; du sel fin ; de l’eau ; des colorants alimentaires ; de la levure et d’un four micro-ondes. En lieu et place de la levure, vous pouvez aussi utiliser du bicarbonate de sodium ou choisir de ne rien utiliser.

Quel dosage pour les ingrédients ?

Le dosage des ingrédients lors de la préparation d’une peinture gonflante « home-made » doit être proportionnel aux différents participants de l’activité. Les unités de mesure les plus usitées sont souvent la cuillère à soupe et celle à café. Ainsi, pour une activité impliquant trois enfants en moyenne, vous aurez besoin de 3 cuillères à soupe de farine et de sel ; de 5 cuillères à soupe d’eau. Par contre, pour ce qui est de la levure ou du bicarbonate de sodium, une cuillère à café suffit largement.     

Préparation proprement dite : les étapes 

Une fois que vous avez les ingrédients nécessaires, place maintenant à la préparation proprement dite de votre peinture gonflante. 

Étape 1

La première étape du processus de préparation consiste à mélanger dans un saladier la farine et la levure ou le bicarbonate de sodium. Tout dépend de votre choix. Ajoute ensuite de l’eau afin d’obtenir une pâte un peu épaisse, comme dans le cas d’un yaourt brassé. 

Étape 2

La seconde de préparation consiste à ajouter à votre pâte la couleur. Pour cela, vous avez la possibilité d’utiliser soit les colorants alimentaires ou la gouache. Bien mélanger ensuite après cet ajout. Rappelons aussi que la gouache est une peinture faite de pigments détrempés avec de l’eau mêlée de gomme. 

Étape 3

Avant-dernière étape du processus de préparation, il s’agit ici de peindre sur quelque support que ce soit. Le support le plus usité est la feuille. Toutefois, afin d’obtenir une véritable peinture qui gonfle, vous devez veiller à obtenir une bonne épaisseur. 

Étape 4

C’est la dernière étape du procédé. Au cours de celle-ci, il faut passer les feuilles peintes au four micro-ondes pendant environ 15 à 20 secondes au plus. Et voilà, notre peinture gonflante est prête. Toutefois, une attention particulière devra être accordée à la puissance du four afin de ne pas caraméliser votre œuvre artistique. On recommande un four à une puissance de 800W.   

 

Peinture gonflante : choix de la recette

Comme vous auriez pu le constater, on peut choisir d’utiliser lors de la préparation soit la levure ; le bicarbonate de sodium ou ne rien mettre du tout. En effet, eu égard à certaines expériences, la différence n’est que peu perceptible. 

Mais, bien que cette différence soit minime, on remarque tout de même que la levure fait gonfler au fil du temps la peinture dans le pot. Il n’en est pas le cas pour autant une fois que la peinture est chauffée. L’utilisation de la levure ou du bicarbonate de sodium ne garantit pas toujours un bel aspect gonflé. On en déduit donc que le choix à proprement parler de l’un ou l’autre de ces recettes est subjectif et donc varie d’un individu à un autre. 

Cependant, l’usage de certains ingrédients présente quelques avantages. C’est le cas de la levure. Ainsi, quand vous décidez d’utiliser la levure, vous pouvez ne pas cuire votre production au four. Avant d’espérer voir une peinture qui gonfle, il faut attendre pendant quelques heures soit 3 à 5heures de temps.

Appliquer et fixer la peinture gonflante : comment y arriver ?

Quoique facile, appliquer et fixer la peinture afin d’obtenir une peinture qui gonfle en fin de processus peut être difficile quand on ne s’y prend pas bien. Généralement destinée à des enfants au cours de leurs activités ludiques, la peinture à effet gonflant peut s’appliquer avec une cuillère, un pinceau ou un coton-tige.

De même, les enfants peuvent faire usage de leurs doigts étant donné que les produits utilisés sont sans danger pour leur santé. Pour ce qui est de la fixation, on préconise l’usage du papier ou du carton. Cette option permet aussi de faire des économies.

Autres astuces

En dehors de la méthode classique que nous venons d’exposer, il vous est possible de préparer votre peinture gonflante au moyen de 3 autres méthodes. On parle de peinture gonflante simple à 3 ingrédients ; de peinture gonflante à base de farine autolevante et de peinture gonflante à base de crème de rasage.

Contrairement à la méthode standard, les peintures issues de ces trois méthodes ne sont pas comestibles. Mieux, elles ne doivent pas être mises au contact des plus jeunes enfants. Vous devez également éviter tout contact entre vos yeux et les peintures ainsi produites.

Dans l’un ou l’autre des cas, la préparation suit les différentes étapes ci-dessus décrites. La particularité réside dans l’ajout et l’utilisation des ingrédients.

Les besoins pour la préparation

Les besoins en matériel varient selon chaque méthode. Ainsi, dans le cas de la préparation de peinture gonflante simple à 3 ingrédients, vous aurez besoin d’un grand bol, d’une cuillère ou autre outil de mélange, de tasses en plastique, de pinceaux et de papier. Pour ce qui est de la peinture gonflante à base de farine autolevante, sa préparation requiert un grand bol, une cuillère, de petits bols, des pinceaux et des papiers épais. Les besoins sont les mêmes dans le cas de la peinture gonflante à base de crème de rasage. 

Vous savez désormais comment vous y prendre pour préparer une peinture 3D ou peinture gonflante « home-made ». Respecter les consignes vous aidera à obtenir de bons résultats et à aider vos enfants à passer l’ennui. Pour la santé de ceux-ci, évitez tout usage de produits toxiques dans la préparation. 

Comment faire de la peinture gonflante en vidéo :

Nous serions ravis de connaître votre avis

Laisser un commentaire