Que sait-on des poutres IPE et IPN ?

ipn ou ipe

Incontournables dans le domaine du génie civil, les poutres IPE et IPN sont des matériaux d’une très grande utilité. En plus de soutenir les travaux de grande envergure, les professionnels y ont recours aussi dans le cadre de travaux de réhabilitation et d’extension. Nous nous intéressons de très près à ces deux matériaux dans ce guide.

Quelle est l’importance des poutres ?

Pour les travaux de construction d’envergure, les poutres sont très utilisées de nos jours. Elles facilitent les travaux et garantissent aussi la sécurité en plus d’éviter les travaux inutiles. On a recours aux poutres surtout lorsqu’on a des projets d’agrandissement ou d’extension à réaliser.

Dans ces cas précisément, elles facilitent par exemple la mise en place des fenêtres, des portes et la création d’autres espaces. Si elles sont bien choisies, les poutres peuvent faire office d’éléments décoratifs. On distingue exceptionnellement deux types de poutres, à savoir IPE et IPN. Il s’agit aussi de matériaux solides.

Lisez aussi cet article  Comment avoir des cheveux lisses

Qu’est-ce qu’un IPN ?

Un IPN est une poutre porteuse que les entreprises ont l’habitude d’utiliser pour des activités de construction. Il s’agit d’un élément qui peut supporter une charge importante, peu importe le sens dans lequel il est positionné. L’IPN est généralement utilisé pour renforcer une cloison et soutenir un mur porteur. Très utilisé sur les chantiers, l’IPN est un matériau qui garantit aux utilisateurs une bonne sécurité.

Qu’est-ce que IPE ?

Quant à l’IPE, il s’agit d’un type aussi d’une poutre. Cette poutrelle est en acier de construction et laminé à chaud. L’IPE se présente sous la forme de I et fait partie des longues poutres qui existent à ce jour. Sa dimension dépasse bien celle de la poutre IPE. Ce matériau de construction est utilisé dans l’extension et dans les projets de réhabilitation des travaux de génie civil. La poutrelle IPE présente souvent des dimensions normales. Sa structure est composée d’une membrure supérieure et d’une membrure inférieure.

Quelle différence entre IPN et IPE ?

À première vue, ces deux matériaux incontournables dans les travaux de construction se ressemblent. Cependant, il existe bel et bien des différences majeures entre la poutre IPN et la poutre IPE. Déjà, la première différence se trouve au niveau des ailes. On parle aussi de semelles. Pour la poutre IPN, on note que les ailes sont inclinées et forment une pente de 14 %. De même, les ailes sont beaucoup plus épaisses au centre que sur les bords. Quant à la poutre IPE, ses deux ailes sont habituellement invariables. Aucune différence majeure sauf les deux ailes qui sont bien évidemment parallèles et non inclinées.

Lisez aussi cet article  Pourquoi opter pour une greffe de cheveux en France ?

Comment choisir une IPE/IPN ?

Plusieurs variables interviennent dans le choix d’une poutre, à savoir :

  • Les besoins ;
  • La nature du chantier ;
  • Les dimensions du matériau ;
  • La complexité des travaux.

Le choix de la poutre idéale à utiliser durant sur un chantier dépend grandement des besoins et de la nature du chantier. Il faut considérer également les dimensions et prendre en compte l’espacement du plancher ainsi que la portée de la poutre. Sans oublier bien sûr l’espace disponible en dessous du plafond. Par ailleurs, pour bien choisir la poutre idéale, le mieux est de demander conseil à un professionnel.

ipn ou ipe 1

Quel budget pour la pose d’une poutre IPN/IPE ?

Plusieurs facteurs sont pris en compte pour déterminer le prix d’installation d’une poutre IPN ou IPE. Généralement, le prix proposé par le professionnel dépend de sa géographique. Il vaut mieux choisir un spécialiste proche de votre zone de résidence pour limiter les coûts.

Ensuite, le prix proposé par le professionnel dépend aussi de la difficulté des travaux à réaliser et de la configuration du chantier. Naturellement, vous devez considérer aussi le coût d’achat de la poutre et les spécificités de cette dernière, à savoir le type de matériau et les dimensions de la facture.

Lisez aussi cet article  Saker jauge de duplication de contour avec serrure réglable

Enfin, il faut prévoir aussi la rémunération de l’artisan. En fonction de sa qualification et de son expérience, il faudra prévoir au moins 50 euros l’heure pour faire installer une poutre. Ce tarif est cependant un tarif moyen, ce qui veut dire qu’il peut augmenter considérablement au regard de la complexité du chantier.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

15 − sept =