Quelle formation suivre à 16 ans ?

Les diplômes sont des clés qui permettent d’accéder plus facilement au marché de l’emploi. Si une personne n’en a pas, ou à 16 ans a arrêté les études, il n’est pas encore l’heure de baisser les bras car il n’est jamais trop tard s’il souhaite vous faire former à un métier ou reprendre le fil de ses études. En effet, on a le choix entre plusieurs cursus professionnels accessibles même sans diplôme. Voici quelques-unes des multiples alternatives s’offrent donc à ces personnes.

Le CAP (Certificat d’Aptitude Professionnelle)

Le CAP est un diplôme que l’on peut obtenir après la troisième. Aucun diplôme préalable n’est nécessaire pour y accéder. Il s’agit d’une formation professionnelle de deux ans débouchant sur une entrée directe dans la vie active. On n’a pas besoin de se faire former dans un centre de formation d’apprentis et on a la possibilité de préparer l’examen à distance.
Comme CAP on a : CAP Petite Enfance, CAP Pâtisserie, CAP Esthétique, CAP Coiffure, CAP Mode, CAP Commerce, CAP Cuisine, CAP Hôtellerie, CAP Boulangerie, CAP Transport, CAP Mécanique, CAP Parfumerie, CAP Environnement, CAP Automobile, CAP Travail Social, CAP Art Floral, CAP Électronique et bien d’autres encore.

Lisez aussi cet article  Pourquoi adopter la cigarette électronique ?

Le Baccalauréat

Si l’on n’a pas passé le CAP après la troisième, il est toujours possible de s’inscrire dans un lycée pour essayer d’obtenir le diplôme du baccalauréat. A cet effet, on a le choix entre un bac général, technologique ou professionnel. Il est important de garder à l’esprit que ces trois types de baccalauréats n’ont pas les mêmes objectifs.

Le baccalauréat général

Le bac général s’adresse à des élèves s’orientant vers des études supérieures de type licence, BTS ou DUT. Ce bac n’est pas professionnalisant, il dispense d’enseignements spécifiques à sa filière. Le bac général propose le choix parmi 13 spécialités (3 en première, puis 2 en terminale). Ces spécialisations orientent le parcours post-bac de l’élève. Par exemple, si on souhaite s’orienter vers une licence de lettres modernes, choisir la spécialité littérature/philosophie est particulièrement judicieux!

Le baccalauréat technologique

Le bac techno permet d’aborder des enseignements technologiques et généraux dans des divers domaines comme la santé, le social, la gestion, le design, l’hôtellerie. Sans permettre une insertion professionnelle immédiate à son issue, ce bac donne l’opportunité aux étudiants de déjà choisir leur orientation dans un secteur précis.
Il est généralement obligatoire d’avoir ce bac pour prétendre à des formations post bac. Comme bac techno nous avons : Bac Sciences et Technologies du Management et de la Gestion (STMG), Sciences et Technologies de l’Industrie et du Développement Durable (STI2D), Sciences et Technologies du Design et des Arts Appliquées (STD2A), Sciences et Technologies de la Santé et du Social (ST2S)

Lisez aussi cet article  Pourquoi faire appel à un photographe professionnel pour son anniversaire ?

Le baccalauréat professionnel

Le bac pro a pour vocation une insertion professionnelle immédiate dans le monde du travail.
Les trois années de formations permettent de se familiariser avec un domaine en particulier. À l’issue de cette formation, l’apprenant sera apte à exercer au sein d’une entreprise. Les points forts de ce bac sont la rapidité de l’insertion professionnelle ainsi que les stages de formation en milieu professionnel (PFMP).
On a le choix parmi un grand nombre de bacs professionnels : Bac pro Commerce, Bac pro Boulanger Pâtissier, Bac pro Accueil Relation aux Clients Usagers, Bac pro Cuisine, Bac pro Coiffure, Bac pro Photographie, Bac pro Logistique, Bac pro Informatique, Bac pro Bâtiment et travaux publics, Bac pro Gestion Administration, Bac pro Esthétique-cosmétique-parfumerie, Bac pro Métiers de la Sécurité et bien d’autres
L’avantage ici c’est que l’on peut faire sa formation à distance.

Que faire sans diplôme?

Sans diplôme, il est tout à fait possible de se lancer dans différents types de métiers. Il y a de nombreux métiers qui recrutent sans diplôme. Par exemple, des professions comme agent d’accueil, agent logistique, croupier, employé dans la restauration collective, entrepreneur, hôte de caisse, livreur, responsable de la sécurité, ou encore vendeur spécialisé.
Pour se lancer dans l’une de ces professions, il faut commencer par exemple effectuer une formation professionnelle. Ces formations qui durent seulement quelques jours ou quelques semaines, permettent d’acquérir un savoir et les compétences nécessaires à l’exercice d’une profession. Grâce aux organismes de formations, les participants sont entourés de professionnels du métier qui leur enseignent leur future profession.
Pour certains de ces métiers, ils peuvent tout à fait être exercés sans formation professionnelle. Dans certaines enseignes, les professionnels accepteront de former le candidat en quelques jours à l’exercice du métier ’’sur le tas ‘’ afin qu’il soit opérationnel rapidement. Mais pour mettre toutes les chances de son côté pour postuler il vaudrait mieux, préalablement effectué une formation professionnelle.

Lisez aussi cet article  Comment réussir l’organisation de son anniversaire de mariage ?

Emilio

Je suis un passionné du WEB et j'adore partager des actualités sur mon Blog. J'ai fais des études de commerces et de lettres à Montpellier.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.